Paroles

Constantin Cavafy

Souviens toi, mon corps…

« Mon corps, souviens-toi, non seulement combien tu fus aimé, non seulement des lits où tu t’es étendu, mais souviens toi aussi de ces désirs qui, dans (...)

Une contribution de Georges Didi-Huberman

La vie est à nous. Hériter, espérer, sortir de soi.

« Notre héritage n’est précédé d’aucun testament »… L’aphorisme de René Char, revisité par Hannah Arendt dans La Crise de la culture (Gallimard, 1972), nous (...)

Paul Audi

« Je crois bien ne plus me reconnaître depuis que je t’aime »

Loin de toute approche psychologisante, le philosophe analyse dans le Pas gagné de l’amour son surgissement. Il n’est plus jouissance mais (...)

Georges Didi-Huberman

« Les larmes sont une manifestation de la puissance politique »

Pour le philosophe et théoricien des images, le fait de pleurer est une façon de « porter plainte » et de s’emparer du pouvoir, pour ceux qui en sont (...)

William Shakespeare

« Contre la servitude - la liberté, non le bannissement Demeurez là, mes vers, témoins de mon amour. »

La colère de Christine Angot après Nice

« Eh oh, la gauche, réveillez-vous »

L’écrivaine a vécu à Nice de 1985 à 1992. Elle a commencé à y écrire. L’auteure de Rendez-vous, actuellement au Festival d’Avignon, réagit après (...)

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 15 |

Représentations & évènements à venir

6 juillet 2019 28 juillet 2019 à 11H00

Ils n’avaient pas prévu qu’on allait gagner

Théâtre des Halles en Avignon

26 juillet 2019 27 juillet 2019

Écho

Scène nationale - Châteauvallon