Doux duos fraternels

Durant dix jours, le Centre de développement chorégraphique (CDC) d’Avignon accueille huit compagnies européennes dans son antre mais aussi, et c’est une première, en plein air.

Le matin, on se sera réveillé tout en douceur avec Éric Lamoureux et Thierry Thieû Niang. Les deux chorégraphes et danseurs, qui pourtant ont chacun leur propre activité se sont retrouvés sur la notion de fraternité.

De la même génération, ils se connaissent depuis vingt-cinq ans et profitent du plateau pour mettre à l’épreuve la relation de danseur à danseur, d’homme à homme, hors de la dimension du couple. Leur duo Une douce imprudence, en résonance avec la chanteuse de jazz norvégienne Sidsel Endresen, est un temps de suspension dans la frénésie festivalière. Avec pour seul décor des couvertures dans les tons de bruns et de gris et des projecteurs latéraux, les danseurs évoluent tranquillement, se testent et trouvent des équilibres dans les transferts de poids du corps. Le plus simplement du monde, pour le plaisir d’être ensemble, ils jouent, y compris avec les couvertures, qu’ils pétrissent comme pâte à modeler.

Marie-Christine Vernay - Libération - 19 juillet 2013

Voir en ligne : Retrouvez l’article intégral sur Libération

Représentations & évènements à venir

24 janvier 2020 26 janvier 2020

Architecture

Sceaux

29 janvier 2020 1er février 2020 à 20H00

Architecture

Sceaux

1er février 2020 à 21h00

Une jeune fille de 90 ans

Rennes

5 février 2020 6 février 2020 à 20H00

Architecture

Valenciennes

12 février 2020 19 février 2020

Architecture

Lyon

22 février 2020 23 février 2020

Architecture

Bologna - Italie

3 mars 2020 à 20h30

Voici mon cœur. C’est un bon cœur.

Châlons-en-Champagne

12 mars 2020 à 19h00

Voici mon cœur. C’est un bon cœur.

La Roche-sur-Yon