Eric Lamoureux / Thierry Thieû Niang : Une Douce imprudence

Avec l’âge, vient la sagesse, l’apaisement… Eric Lamoureux et Thierry Thieû Niang expriment cette sérénité en jouant ouvertement avec leur part féminine, et en portant sur la danse un regard convoquant la sensualité et les arts plastiques.

Au printemps, à Caen, lors d’un colloque sur le corps vieillissant en danse et cirque, Lamoureux a présenté un très bel exposé où il évoqua le passage d’un « corps performant » à un « corps poétique ». Le voici sur le plateau, revenant sur une amitié de vingt ans avec Thierry Thieû Niang, prolongeant sa réflexion sur un autre état de la danse : Deux hommes dans un studio, comme visités par la danse ou par leurs souvenirs. Ils étalent des couvertures, les font vriller et les transforment en petites sculptures. Curieuse sensation de suivre leurs pirouettes au ralenti qui évoquent tout ce qui tourne grâce à la vitesse. Car en effet, le tourbillon et le vortex sont la colonne vertébrale de cette « Douce imprudence ». Les couvertures vont aussi vêtir le corps tel la serviette de bain d’une femme ou encore, former d’énormes roulades autour de leurs têtes. Elles créent, structurent et révèlent les relations entre les danseurs. Rencontres, étreintes, roulades ou manipulation de l’autre ponctuent cette évocation d’un après-midi, qui fait aussi penser à Jérôme Robbins quand celui-ci revisite le Faune de Nijinski et sa charge érotique, ajoutent des moments de complicité tendue ou d’épuisement. Et la douceur chorégraphique de Lamoureux et Niang passe tel un songe. A la fin, les deux remettent leurs tenues de ville, s’assoient et philosophent en silence. Jamais les deux artistes n’ont été aussi proches de l’univers d’un Raimund Hoghe, par exemple.

Thomas Hahn - Danser - Canal historique - 26 juillet 2013

Voir en ligne : Retrouvez cet article sur le site Danser - Canal historique

Représentations & évènements à venir

(sous réserve des nouvelles consignes gouvernementales)

25 septembre 2021 à 20h00

Voodoo Cello

Luxembourg

26 septembre 2021 à 17h00

Condor

Bayonne

30 septembre 2021 2 octobre 2021

Condor

Angers

1er octobre 2021

Dans la fumée des joints de ma mère

Toulon

12 octobre 2021 à 20h30

Voodoo Cello

Annecy

13 octobre 2021 23 octobre 2021

Condor

Strasbourg

13 octobre 2021 à 20h30

Voodoo Cello

Argenteuil

16 octobre 2021 à 20h00

Voodoo Cello

Aix-en-Provence

10 novembre 2021 à 20h30

Voodoo Cello

Bordeaux

12 novembre 2021 à 20h30

Voodoo Cello

Soissons

15 novembre 2021 à 19h30

Voodoo Cello

Paris 1e

17 novembre 2021 21 novembre 2021

L’enfant que j’ai connu

Paris 18e

18 novembre 2021 28 novembre 2021

Condor

Bobigny

18 novembre 2021 21 novembre 2021

Mawâl de la terre

Lille

21 novembre 2021 à 18h00

Voodoo Cello

Lille

14 décembre 2021 à 20h30

Dans la fumée des joints de ma mère

Draguignan

15 décembre 2021 à 20h00

Voodoo Cello

Vannes

16 décembre 2021 à 20h30

Voodoo Cello

Nantes

18 décembre 2021

Voodoo Cello

Le Mans