Les Prix de la danse de Montréal

Les Prix de la danse de Montréal
Voir la création

La réalisatrice de l’Abitibi-Témiscamingue Béatriz Mediavilla reçoit un prestigieux Prix de danse pour son film Habiter le mouvement - un récit en dix chapitres.

Montréal, jeudi le 2 décembre 2021 – C’est aujourd’hui que se tenait la remise des Prix de la danse de Montréal lors de laquelle la réalisatrice originaire de Rouyn-Noranda, Béatriz Mediavilla, s’est vue remettre le prix DÉCOUVERTE, présenté par l’Agora de la danse et Tangente.

C’est grâce à son documentaire Habiter le mouvement – un récit en dix chapitres que la réalisatrice s’est fait remettre ce prestigieux prix accompagné d’une bourse de 5 000 $ et d’une résidence de création par Francine Bernier, directrice générale et artistique de l’Agora de la danse, et Stéphane Labbé, directeur général de Tangente.

Présenté en première mondiale lors du 38e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue, ce film fut une réelle révélation pour le milieu de la danse et fut sacré meilleure oeuvre canadienne au plus récent Festival international du film sur l’art de Montréal (FIFA).

Habiter le mouvement – Un récit en dix chapitres qui a également remporté le meilleur documentaire de danse au Fine Art Film Festival en Californie et le prix du meilleur documentaire au Utah Dance Film Festival, suit l’inspirant chorégraphe français Thierry Thieû Niang alors qu’il est invité par Cinédanse à entreprendre une tournée aux quatre coins du Québec — de Montréal à Saint-Jean-Poirt-Joli, de Paspébiac à Rouyn-Noranda — offrant des ateliers intergénérationnels à des groupes d’aînés et des jeunes amateurs, en 2017. Le film s’articule autour de dix chapitres, nous faisant plonger au cœur de bulles artistiques et intimes qui illustrent la richesse de la danse et du mouvement. Ce documentaire maintes fois primé a été ensuite présenté dans de nombreux festivals à travers le monde, dont en France, au Mexique, au Portugal et en Écosse.

« Je crois sincèrement que la carrière du film de Béatriz est encore jeune, car chargé d’espoir, il répond comme un écho à la troublante pandémie à laquelle nous sommes confrontés. Comme nous présentons notre prochaine édition de Cinédanse à Rouyn-Noranda même, nous sommes très heureux qu’une réalisatrice de la région soit autant reconnue dans le milieu du cinéma et de la danse. C’est important pour nous de mettre en valeur des artistes comme Béatriz et c’est une grande fierté pour nous d’être la bougie d’allumage et de présenter des films comme ceux de Béatriz lors de nos événements. », mentionne Sylvain Bleau, fondateur de Cinédanse.

Montréal - 2 décembre 2021

Représentations & évènements à venir

22 février 2024 23 février 2024

Le Théorème du Pissenlit

Marseille

22 février 2024 à 20h30

La douleur de Marguerite Duras

Coutances

8 mars 2024 10 mars 2024 à 19H00

La douleur de Marguerite Duras

Montréal (Québec)

13 mars 2024 14 mars 2024 à 19H30

La douleur de Marguerite Duras

New York

6 avril 2024 à 20h30

Iphigénie

Antibes

11 avril 2024 12 avril 2024

Iphigénie

Cherbourg-en-Cotentin

23 avril 2024 27 avril 2024 à 20H45

Up Close

Bruxelles

25 avril 2024 5 mai 2024

Le jeu des ombres

Paris 10e

25 avril 2024 à 20h30

Iphigénie

Vélizy-Villacoublay