Mawâl de la terre

Zied Zouari – Aida Nati – Thierry Thieû Niang

Mawâl de la terre

- En création à l’Opéra de Lille

L’Opéra de Lille a passé commande d’un spectacle à Zied Zouari, musicien virtuose mais aussi compositeur et arrangeur. Riche d’une double culture (Tunisie/France), et d’une double formation (classique et jazz) Zied Zouari développe une approche fusionnelle nourrie d’influences musicales diverses. Son langage violonistique se dresse comme un pont jeté entre l’Orient et l’Occident, entre les traditions orientales dont il hérite et les musiques actuelles qu’il ne cesse d’absorber en Europe. Chacun de ses projets est un voyage dans un univers atypique mêlant les musiques afro-arabe, turque et hindoue aux sonorités jazz, groove ou encore pop. Ses compositions font le pari de l’interculturalité tout en laissant une large place à l’improvisation.

Pour l’écriture, Zied Zouari s’est associé à Aida Niati, auteure, compositrice et chanteuse, particulièrement attachée à la mise en valeur des traditions musicales du bassin méditerranéen.

Sur scène, cinq artistes, mis en scène et en mouvement par le chorégraphe Thierry Thieû Niang dans une scénographie que signera Alwyne de Dardel et une mise en lumière de Jimmy Boury.

Cette forme courte et légère sera créée dans la grande salle de l’Opéra de Lille en novembre 2020 mais est également prévue pour des plateaux de plus petites dimensions.

Mawâl de la terre, c’est l’histoire d’une famille : la mère, Aida et ses quatre fils Jadîl, Louay, Hakim et Wadie. La mère est aussi la terre natale ; les enfants comme les quatre continents ou encore les quatre éléments.

Suite à un jeu de cartes, les enfants sont ensorcelés. Ils quittent soudainement la mère, leur terre pour aller plus loin, chacun dans une direction, un autre territoire, vers un exil intérieur.
Jadîl, le violoniste capricieux et agité, Louay, le guitariste fougueux et égoïste sont constamment en conflit. Wadie, le percussionniste, farfelu et plus solitaire, est partagé entre ses frères, comme entre différents chemins à choisir. Hakim, le plus sage, reste auprès de la mère, de la maison familiale, celle des origines…

« Le mawâl de la terre » est ainsi fait de chants en arabe et de musique vivante entre écriture et improvisation, abstraite et concrète à la fois où les différences et les couleurs portées par les deux voix et les quatre instruments s’exposent, s’affrontent et dialoguent en un poème dramatique, une énigme musicale, une tension en mouvement : celle de notre actualité au présent où l’humanité se raconte par ses exils, ses voyages et ces élans vers les terres d’origine, des origines. Celles de nos mondes.

Distribution

Conception, composition, écriture : Zied Zouari et Aida Niati
Mise en scène : Thierry Thieû Niang
Scénographie : Alwyne de Dardel
Lumières : Jimmy Boury

Avec : Zied Zaouri (direction artistique, violon, alto), Aida Niati (chant et oud), Dali Chebil (chant et oud), Fabien Mornet (mandole, banjo, guitare) et Wadie Naim (percussions)

- Spectacle musical jeune public - Musique du monde / jazz, musiques improvisées - à partir de 7 ans.

Représentations & évènements à venir