Thierry Thieû Niang Danses d’aujourd’hui

Poème iranien

Vous êtes ici : Accueil > Paroles > Poème iranien

Un roi demande à un tailleur de lui confectionner un habit. Le tailleur met tout son soin à choisir le tissu, le couper, le coudre. Le vêtement terminé, il le présente au roi, qui se montre très mécontent et menace de lui couper la tête s’il ne revient pas avec un plus bel ouvrage.

Le tailleur est décontenancé, demande conseil autour de lui. Un inconnu lui dit : « Rentre chez toi, découds l’habit, toutes les coutures, point par point, puis remonte-le exactement à l’identique. »
Le tailleur n’est pas très convaincu mais s’exécute. Il apporte l’habit au roi qui est ravi. L’artisan est heureux mais ne comprend pas. Il retrouve l’inconnu dans la rue.

« Le roi a été satisfait, alors que je lui ai donné le même habit ! »
« Ce n’était pas le même habit. Le premier, tu l’as fait avec orgueil, et le second tu l’as fait en tremblant. »

Haut de page


Tout droit réservé Thierry Thieû Niang - 2006 - 2017 |   Flux RSS |  Responsable éditorial : Fabienne Pautonnier |  Réalisé avec SPIP par Indétendance