Thierry Thieû Niang

Danses d’aujourd’hui


Un moment de grâce pure

Vous êtes ici : Accueil > Presse > Un moment de grâce pure

Après « Ses Majestés » la saison dernière, Thierry Thieû Niang et Jean Bellorini présentent leur travail sur « Les Sonnets » de Shakespeare avec de jeunes amateurs du département « 93 ».

Ce fut l’un des plus beaux moments de la saison dernière. Un spectacle ambitieux et envoutant interprété par des amateurs de Seine-Saint-Denis ayant travaillé au long cours sur un texte de Philippe Ripoli, dans une mise en scène de Didier Ruiz, avec l’essentiel chorégraphe, pédagogue inlassable, Thierry Thieû Niang qui mène, toute l’année durant, les ateliers. Cela s’intitulait Ses Majestés. C’était somptueux et bouleversant. Cette année, ce sont Les Sonnets de Shakespeare qu’ont travaillés de jeunes amateurs, sous la direction de Jean Bellorini, metteur en scène et directeur du Théâtre Gérard Philipe où se mène un remarquable travail.

Depuis 2014, Jean Bellorini, Thierry Thieû Niang, leurs amis, ont dirigé une centaine de personnes de tous âges, de tous horizons. Cette saison, trente jeunes amateurs de Saint-Denis et de ses environs ont donc travaillé des textes particulièrement beaux et bouleversants, des poèmes d’amour, de chagrin parfois, de désir de mourir quelquefois. « Fatigué de ce monde, / lassé de voir qu’un homme intègre doit mendier / quand à côté de lui des nullités notoires / se vautrent dans le luxe et l’amour du public. »

C’est mettre la barre très haut. Mais le sérieux et la ferveur avec lesquels sont conduits les ateliers pour amateurs sont une garantie de haute qualité des représentations.

A.H. - Le Figaroscope - 2 mai 2018

Haut de page


Tout droit réservé Thierry Thieû Niang - 2006 - 2018 |   Flux RSS |  Responsable éditorial : Fabienne Pautonnier |  Réalisé avec SPIP par Indétendance