Fernand Deligny

« Aires et figures. Il y a des figures comme on le dirait en parlant d’une danse. Dans notre pratique quel est l’objet ? Tel ou tel enfant, sujet “psychotique” ? Certes pas ; l’objet réel qu’il s’agit de transformer, c’est nous ; nous là, nous proches de ces sujets qui, à proprement parler, ne le sont guère et c’est pourquoi ILS sont là. »

Représentations & évènements à venir