Touchée par les fées de Marie Desplechin

Seule sur scène, Ariane Ascaride raconte ses premières années. Récit qu’elle fit au départ à l’amie écrivain Marie Desplechin. Laquelle a mis ses mots sur les souvenirs de la comédienne. Et l’on a la jubilante surprise de voir l’interprète des films de Robert Guédigian et de quelques autres cinéastes dire, chanter et danser les jours anciens. La figure majeure de son enfance est - qui s’en étonnera ? - son père : un coiffeur marseillais d’origine napolitaine qui jouait et mettait en scène avec une troupe d’amateurs issus de la résistance des joyaux du répertoire. Sa fille fit ses débuts en cette chaleureuse compagnie. Ignorant évidement les dessous sanglants du stalinisme, le paternel était un chaud partisan du petit père du peuple. La tendresse pour les gens du quotidien d’Ariane Ascaride devenue une interprète à succès trouve, on peut le supposer, son origine dans l’éducation donnée par ce père militant. Une autre personnalité qui marqua sa jeunesse fut Rudolph Nouréev. Une photo montre cet être hors norme qui ne serrait jamais les mains mais offrait des fleurs à tous ceux que son apparition mettaient en joie. A l’extrême bord gauche du cliché une menotte se tend. Celle de la petite Ariane à qui cette découverte fait pousser des cris de ravissement. Il est piquant que ce soit Thierry Thieû Niang, un autre danseur et chorégraphe, qui assure la mise en scène du spectacle. Ceux qui connaissent le travail de cet artiste sans frontière - qui collabora à des mises en scène de Patrice Chéreau, de François Rancillac, de Pier Lamandé, de tant d’autres - connaissent son talent à pousser chanteurs, acteurs et non professionnels au meilleur d’eux mêmes. On quitte cette « petite ode au théâtre et à la vie » comme l’écrit Marie Desplechin littéralement charmé.

Joshka Schidlow - Allegro Théâtre - 19 mai 2015

Voir en ligne : Retrouvez cet article sur le blog Allegro Théâtre

Représentations & évènements à venir

23 septembre 2022 1er octobre 2022

Donnez-moi une raison de vous croire

Strasbourg

26 septembre 2022 9 octobre 2022

L’inclinée

Lyon

28 septembre 2022 9 octobre 2022

La douleur de Marguerite Duras

Villeurbanne

1er octobre 2022 à 20h00

Voodoo Cello

Mézières - Suisse

2 octobre 2022 à 20h30

Voodoo Cello

Montceau-Les-Mines

4 octobre 2022 21 octobre 2022

L’enfant que j’ai connu

Paris 8e

6 octobre 2022 à 20h00

Voodoo Cello

Sarreguemines

8 octobre 2022 à 20h00

Voodoo Cello

Istres

11 octobre 2022 à 20h00

Voodoo Cello

Bruxelles

13 octobre 2022 22 octobre 2022

Iphigénie

Strasbourg

16 octobre 2022 à 19h30

Voodoo Cello

London - UK

18 octobre 2022 21 octobre 2022

La douleur de Marguerite Duras

Clermont-Ferrand

18 octobre 2022 à 20h30

Voodoo Cello

Amiens

20 octobre 2022 à 20h30

Voodoo Cello

Saint-Michel-sur-Orge

25 octobre 2022 à 20h30

La douleur de Marguerite Duras

Perpignan

27 octobre 2022 à 20h00

Iphigénie

Neuchâtel - Suisse

8 novembre 2022 à 20h30

Iphigénie

Martigues

8 novembre 2022 9 novembre 2022 à 20H30

La douleur de Marguerite Duras

Théâtre d’Avranches

9 novembre 2022

Les Amandiers

10 novembre 2022 à 13h00

À portée de mains...

Campus de de Villetaneuse

10 novembre 2022 à 20h30

La douleur de Marguerite Duras

Suresnes

16 novembre 2022

La douleur de Marguerite Duras

Monaco

17 novembre 2022 à 20h00

Voodoo Cello

Genève

20 novembre 2022 à 17h00

La douleur de Marguerite Duras

Vannes

22 novembre 2022 23 novembre 2022 à 20H00

Iphigénie

Anglet

23 novembre 2022 11 décembre 2022

La douleur de Marguerite Duras

Paris 9e

28 novembre 2022 à 19h00

Voodoo Cello

Tallinn - Estonie

30 novembre 2022

Voodoo Cello

Riga - Estonie

1er décembre 2022 2 décembre 2022

Iphigénie

Brive

2 décembre 2022 à 20h00

Voodoo Cello

Vilnius - Lituanie

3 décembre 2022 à 19h00

Voodoo Cello

Palanga - Lituanie

9 décembre 2022 à 20h30

Voodoo Cello

Annecy

10 décembre 2022 à 20h00

Voodoo Cello

Chambéry

13 décembre 2022 18 décembre 2022

La douleur de Marguerite Duras

Marseille